EVIP

Test de vocabulaire en images : Peabody

 

 Dunn, L.M., Theriault-Whalen, C.M. & Dunn, L.M. (1993) Echelle de vocabulaire en images peabody. Adaptation française du Peabody Picture Vocabulary test-revised. Distribué en Belgique par ATM.

 

Base théorique

 L'échelle de vocabulaire en images Peabody (EVIP ; Dunn et al., 1993) est une adaptation en langue française du " Peabody Picture Vocabulary Test-Revised ". Il s'agit d'une tâche de désignation d'images qui est étalonnée de 2;6 ans à l'âge adulte. Cette épreuve poursuit un objectif double : d'une part, déterminer rapidement le niveau lexical réceptif d'un sujet et, d'autre part, dépister les difficultés d'apprentissage chez des enfants d'âge scolaire (ssi le français est à la fois la langue maternelle de l'enfant et la langue dans laquelle s'effectue l'apprentissage). Les auteurs justifient ce deuxième objectif par le fait que le niveau de vocabulaire "s'avère être de loin le meilleur prédicteur de succès dans les études." 

 

Administration et analyse des résultats

 L'échelle comporte deux versions parallèles (version A et B, idéal pour le test-retest) présentant chacune 5 items d'entraînement suivis de 170 items rangés par ordre croissant de complexité. On présente au participant un mot et il doit choisir parmi quatre images celle qui correspond au mot entendu (ex. le mot " cerf-volant " est à désigner parmi les distracteurs suivants " flèche, plume et montgolfière "). Un critère d'arrêt est appliqué : la passation est interrompue lorsque le sujet échoue à six reprises lors de huit présentations consécutives. L'épreuve permet d'obtenir un score brut qui peut être converti en âge lexical ou en percentile.

 

Propriétés psychométriques

 Le Peabody Picture Vocabulary test a été publié en langue anglaise dans le courant des années cinquante. De nombreuses études sur la fidélité et la validité de cet outil ont été publiées depuis (cf. Robertson & Eisenberg, 1981 : Peaobody Picture Vocabulary Test-revised technical supplement. Circle Pines, MN : American Guidance service). L'adaption francophone a duré 10 ans de 1981 à 1991. Le lecteur intéressé trouvera tous les critères d'adaption du matériel (pré-test, sélection des items les plus pertinents, etc.) dans le manuel (pp.51-55). Après ce travail préparatoire, la version définitive du test a été administrée à 2038 participants canadiens francophones pour la forme A et 1993 pour la forme B. Les études statistiques menées pour la validation de l'outil mettent en évidence des validités interne et externe satisfaisantes (ex. coefficient de corrélation moyen de .71 avec d'autres tests de vocabulaire réceptif).

 

Critiques

Points forts:

Epreuve de passation aisée et de cotation rapide

de 2 ans 1/2 à l'âge adulte : permet de tester l'évolution du développement du vocabulaire avec un même outil pendant une période importante.

Points faibles :

  Bien que le test soit présenté comme "équitable pour des sujets d'une grande variété de pays et de communauté francophone" (manuel, p. XI), on trouve cependant des items peu adaptés aux enfants francophones belges (ex. 'chaudière' pour 'seau' ; 'chandelle' pour bougie, etc.) : normes canadiennes qui semblent avoir tendance à surestimer le niveau des enfants francophones belges entre 6 et 12 ans.

 

 © UCL, PSP/CODE : C. Maillart, A. Bragard & M.- A. Schelstraete, 2003